CHOC ET FUSION – Vidéos

VIRGINIE ROBILLIARD ET THOMAS GUEI
L’UNION DU VIOLON CLASSIQUE ET DES PERCUSSIONS AFRICAINES
VIDÉOS EN PRE-VENTE ICI

Choc et Fusion. Deux artistes hors du commun qui relèvent le défi d’allier le violon classique aux percussions africaines en créant un nouveau langage autour de créations originales.
De leurs différences naît une symbiose entre improvisation, composition, musique classique et musique traditionnelle dans un dialogue riche et dépaysant. 

Un duo inédit né d’une rencontre entre deux artistes exceptionnels à l’enthousiasme communicatif : Virginie Robilliard au violon et Thomas Gueï aux percussions africaines. Passionnés par la richesse des cultures et convaincus que la différence est une force, Virginie et Thomas franchissent les frontières qui les séparent en créant un nouveau langage musical, unique et universel.

photo Ekaterina Kosarskaya

Pourquoi ces vidéos en pr2-vente ?

Acclamés à Londres, en France, à Barcelone, au Kenya, au Rwanda, à Ouganda, en Algérie, au Gabon, au Bénin, au Pérou, Virginie et Thomas, nourris et inspirés par la diversité de leurs tournées, souhaitent transmettre le témoignage de leurs créations à travers ces vidéos et le partager avec un large public.
A cause de la pandémie les concerts sont pour l’instant interdits et la relation avec le public est coupée. Nous nous efforçons de maintenir le lien artistique et affectif avec toutes les personnes qui nous suivent depuis des années.

Chaque morceau est un mélange entre la composition et l’improvisation ce qui fait que chaque interprétation est unique.

Pour Choc et Fusion, interpréter est relié à l’instant présent et reste donc imprévisible.

Cette prise de risque est essentielle afin de garder l’inspiration et l’authenticité.

Les vidéos comprennent 7 titres, tous créés à 2 et contenant des parties improvisées.

Vos contributions aideront à financer une partie de de la réalisation de ces vidéos et à assurer la promotion du duo dans un deuxième temps. 

  • J.S Bach : Prélude en Mi majeur BWV 1006 adapté pour violon et djembé –
    Et si Bach était parti en Afrique ?
  • V. Robilliard : Soleil Ardent pour violon et gloé
    Destination l’Irlande avec escale en Italie chez Paganini
  • T. Guei : Banidee pour violon, voix et djembé
    Chant du peuple Malinké faisant référence à un conte africain
  • T. Guei: Botoni pour violon, djembé, congas et voix
  • V. Robilliard : Sumaya pour voix, violon et bongo
    Entre chaconne et chant africain
  • V. Robilliard : Duel et Duo pour violon et djembé
    Quand Vivaldi rencontre Kalif Seita…

Salsafrica : pour violon et congas
Souvenir latino-africano



Virginie et Thomas pendant le tournage au TAC | Territoire Art et Création.